Accueil » Nouveautés » Rencontre avec la chargée de coopération à ADDIS ABEBA

Rencontre avec la chargée de coopération à ADDIS ABEBA

Traduction

Follow Charleville-Harar on WordPress.com

Présidence: J.P MINET

06 33 69 99 49
charleville-harar@gmail.com

Trésorier & webmaster: Michel Deudon

06 51 83 44 66
dev.deudon@gmail.com

Statistiques du blog

  • 8,597 hits

Notre association avait été invitée pour rencontrer madame PAULINE LECOINTE chargée de coopération à l’ambassade de France à ADDIS ABEBA. Elle était chargée de contacter toutes les municipalités qui avaient développé  une coopération décentralisée avec des villes d’ETHIOPIE et de faire un point sur toutes les associations qui ont des projets avec ce pays.

Ont assisté à cette réunion :

  • Pauline LECOINTE, chargée de coopération à l’ambassade de France en ETHIOPIE ; elle a la responsabilité des ONG, collectivités, associations qui œuvrent en ETHIOPIE et d’accompagner l’ETHIOPIE dans son plan de développement.
  • Alain Tourneux, Michel DEUDON et Jean Pierre MINET pour Charleville /Harar.
  • Hugues FONTAINE
  • Gregory TRUONG de la mairie de Charleville-Mézières, chargé des relations internationales et des jumelages.

Pauline LECOINTE expose les nouvelles orientations de notre politique de coopération en ETHIOPIE pays qui vient d’être classé prioritaire par le MAE (nouvel ambassadeur, nouveau conseillé culturel).

ashampoo_snap_2017-01-27_11h19m52s_001_
L’AFD (agence française de développement) intervient dans l’aménagement du territoire, urbanisme, réseaux d’eau et d’assainissement.
Les services culturels soutiennent les actions patrimoniales et HARAR en fait partie, bourses aux étudiants éthiopiens, cours de français déjà proposés à HARAR mais sans succès.
Elle insiste sur la nécessité de lui faire connaitre toutes nos démarches afin de coordonner nos demandes (ex mécénats des entreprises ou groupes français présents en ETHIOPIE).
Elle signale que les donations sont compliquées (problèmes de douane).
Pour le projet de J. DUBOIS, elle nous informe qu’une partie des frais d’étude non pas encore été réglés et que la réalisation de ce projet est évalué à 50000 €.
Quant aux MOU elle pense qu’une convention tripartite (association C-H, BOCHT, HARAR ABADIR) serait préférable pour que le compte bancaire ouvert puisse être géré par nos deux entités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :