Accueil » Les cités de Rimbaud

Les cités de Rimbaud

Arthur Rimbaud, né à Charleville, a passé les dernières années de sa vie en Éthiopie, principalement à Harar. Le poète ardennais représente donc, le trait d’union historique et culturel entre ces villes, qui partagent toutes deux, le privilège d’être les seules cités au monde où des lieux sont dédiés à son oeuvre et sa mémoire. « Je suis un autre » écrivait Rimbaud : c’est sur ce credo que s’organise la relation entre les deux villes soeurs.

Français : Arthur Rimbaud (1854-1891) en 1872....

Français : Arthur Rimbaud (1854-1891) en 1872. Photographie conservée à la Bnf. (credit: Wikipedia)

Harar Jugol, appelée souvent Harar (Jugol – désignant ses murailles) est une ville située à l’Est de l’Éthiopie, à près de 1900 mètres d’altitude. Elle fait partie intégrante de l’État Régional de la Nation des Peuples Harari et abrite environ 120 000 habitants. Elle a conservé jusqu’à ce jour l’essentiel de ses édifices publics et privés, de ses pratiques culturelles et de sa vie sociale d’antan, raisons pour lesquelles, elle a été classée en 2006, au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Harar enclosed within the city wall, Jugol

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :