Accueil » Charleville Mézières » Les actions à venir de l’association

Les actions à venir de l’association

L’association, souhaite s’engager activement pour :

Promouvoir la coopération et sensibiliser la population au développement :
Les projets réalisés à Harar ou à Charleville-Mézières manquent aujourd’hui de visibilité. L’association souhaite participer à la mise en lumière et à la valorisation des actions déjà réalisées et de celles en devenir. Qui mieux que la société civile peut expliciter, faire partager et promouvoir le bien fondé de ces échanges avec l’Ethiopie. Le contexte économique international, national et local, contraint les signataires et l’association à redoubler de pédagogie auprès de la population. Lieu d’échange, de rencontre et d’initiative, l’association souhaite également promouvoir l’idée de l’éducation au développement au sens large, notamment auprès des plus jeunes.

Fédérer la société civile carolomacérienne et harari :
Aux côtés des acteurs institutionnels locaux, régionaux voir nationaux et internationaux, l’association souhaite fédérer la société civile carolomacérienne et harari. Pour ce faire, l’association cherchera à rencontrer une ou plusieurs associations harari, qui embrasseraient les mêmes valeurs et les mêmes idéaux, ceux du partage et de l’amitié entre les peuples. En absence de ce type de structure, Charleville-Harar ambitionne d’impulser la création d’une association soeur, à Harar. Enfin, l’accueil de personnalités éthiopiennes au sein de l’association favoriserait à cet égard, les rapprochements entre nos « peuples ».

Encourager la création et l’entretien d’un réseau de partenaires :
Le rôle de « soutien » et de « centralisateur d’initiative » de l’association reste éminemment prégnant, aux côtés des deux signataires de la convention. Elle doit, avec eux, rester un acteur incontournable pour l’information des porteurs de projets locaux ou nationaux, à Harar. Tous les acteurs de la coopération doivent connaitre et contacter l’association, qui se fera le relais auprès de la ville, de leurs initiatives.

Favoriser le partage de la culture harari :
L’association désire également faire connaitre les traditions, les us et coutumes et d’une manière générale diffuser et valoriser la culture harari. Méconnue, en dépit de sa richesse, cette culture demande à être mise en lumière. L’artisanat, le café éthiopien, les traditions ancestrales, la langue, la nourriture, le patrimoine immatériel harari méritent d’être partagé. L’association envisage de participer à l’avenir, à plusieurs manifestations locales pour offrir une vitrine à cette culture riche et millénaire (semaine de la solidarité internationale, expositions diverses, villages associatifs, journées culturelles, fêtes de Gonzague…).

Mobiliser et rechercher des soutiens financiers :
La recherche de soutien financier fait partie intégrante des attributions de l’association Charleville-Harar. Le financement de la coopération est assis en particulier, sur un budget alloué par la ville de Charleville-Mézières (hormis pour l’accès à l’eau). Chaque année, un avenant annuel signé en sus des conventions triennales, fixe le montant de la contribution de la ville (environ 0,0003 % de son budget global). Néanmoins, le « principe d’abondement » aux projets par des partenaires extérieurs, est la règle. L’association joue alors un rôle essentiel. D’autres partenaires publics ou privés ont d’ores et déjà contribué au financement de tout ou partie d’action. La région Champagne-Ardenne, l’Etat Français (ministère des affaires étrangères) et la Communauté d’Agglomération « Coeur d’Ardenne » ont depuis 2006, financé des actions (eau, activités génératrices de revenus pour les femmes, éducation civique, dotation de matériels médicaux). Plusieurs entités publiques ou privées ont aussi en 2008, soutenu le déplacement à Harar.
L’association, sur ces fonds propres et sur les fonds qu’elle mobilisera, souhaite aussi participer au financement de tout ou partie d’un projet, indépendant mais complémentaire de ceux portés par la ville.

  • Rédaction et mise à disposition d’une plaquette d’information gratuite en libre service à destination de la Maison Rimbaud de Harar et du musée Rimbaud de Charleville Mézières (plaquette traduite en plusieurs langues, afin de présenter et valoriser la maison Rimbaud) ;
  • Rédaction et édition d’un livret à vocation commerciale (vente à la maison et au musée Rimbaud de Harar et de Charleville-Mézières), sur la vie de Rimbaud à Harar, sur la ville de Harar à l’époque de Rimbaud, sur l’oeuvre de Rimbaud ;

Elle souhaite aussi pouvoir régulièrement envoyer ses membres sur le terrain, pour analyser les besoins de coopération, contrôler la réalisation des projets, rencontrer la société civile harari et promouvoir le rapprochement entre les peuples.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :