Accueil » Nouveautés » « ARTHUR RIMBAUD, UN TESTAMENT AFRICAIN »

« ARTHUR RIMBAUD, UN TESTAMENT AFRICAIN »

Traduction

Follow Charleville-Harar on WordPress.com

Présidence: J.P MINET

06 33 69 99 49
charleville-harar@gmail.com

Trésorier & webmaster: Michel Deudon

06 51 83 44 66
dev.deudon@gmail.com

Statistiques du blog

  • 8,597 hits

Un teaser interessant de Jean-Marc BOUTONNET-TRANIER

SYNOPSIS DU FILM

Pourquoi Arthur Rimbaud choisit-il soudain de rompre avec le vieux monde, l’Europe, en 1880 – à 25 ans, et de vivre sa vie, pour toujours, dans les déserts de la Corne de l’Afrique, entre Zeylah, Tadjourah et Harar ? « J’entre au vrai royaume des enfants de Cham », avait-il prédit, en ajoutant : « plus de mots ». Il n’écrira plus.
Le jeune et brillant élève de Charleville, où il « suait d’obéissance », le génie poétique du Bateau Ivre, des Illuminations et d’Une Saisons en Enfer, le rebelle intenable et « voyant » magnifique s’échappe et court dans tous les sens. Paris, Bruxelles, Londres, l’Europe, Java, Chypre, Alexandrie, Aden – et puis Harar.
Et si le poète devenu silencieux avait choisi délibérément d’aller et de rester dans ces terres d’exil pour retrouver sous d’autres formes ses visions et ses idéaux poétiques ? Et si, sur les pistes caravanières, il avait rencontré des compagnons de route qui vivaient en silence la même poésie que lui ? « Broyer l’herbe, chasser, fumer surtout ».
Quels liens Rimbaud a-t-il pu tisser avec les hommes et les peuples de la Corne de l’Afrique, quand il y ouvrait de nouvelles voies commerciales et qu’il en passait pour le meilleur connaisseur ? Quel regard pouvaient porter sur lui, et portent aujourd’hui sur lui, des hommes et des femmes qui l’ont croisé alors ou en croisent aujourd’hui l’aventure et le mythe ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :